slowfood

  • °°Préparer l'hiver°°

    Conserves de coulis de tomate / recette Lejardindeclaire

    On prépare l'hiver par ici ! Comme à la fin de chaque été, on cuisine et met en conserves du coulis de tomates pour pouvoir en profiter quand il n'y en aura plus dans les jardins. Cet atelier cuisine nous a bien occupés dimanche matin... Mais on a de quoi tenir jusqu'à l'été prochain.

    Nous utilisons des bocaux Weck et un stérilisateur. J'ai noté ma recette points par points si ça vous tente, retrouvez-la en cliquant ICI.

    Conserves de coulis de tomate / recette Lejardindeclaire

    Conserves de coulis de tomate / recette Lejardindeclaire

    (Photos : Lejardindeclaire)

    Enregistrer

    Enregistrer

  • °°Cuisiner avec des casseroles en cuivre°°

    Cuisiner avec des casseroles en cuivre c'est bien joli, mais est ce que c'est une bonne idée ? Oui !

    Casseroles en cuivre / Photo Lejardindeclaire

    Il y a quelques temps, nous avons cherché à nous équiper pour cuisiner (c'est à dire avoir un peu plus que deux casseroles : la mienne d'étudiante et celle rapportée par mon chéri quand on a emménagé ensemble). Oui mais voilà, acheter toute une batterie de casserole (marrant cette expression d'ailleurs), ça coûte cher. Trèèèèès cher.

    Notre solution a été trouvée sur Leboncoin : 7 casseroles en cuivre étamées et leurs accessoires pour 15€ ! On a hésité un peu... Pourquoi ces casseroles de nos grands-mères se revendent elles si peu cher ? Pourquoi ne sont elles plus utilisées, est ce que c'est dangereux de cuisiner dans du cuivre ?

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite

  • °°Un an sans viande°°

    Un an sans manger de viande ni de volaille. Voilà.

    C'est passé tellement vite, je n'ai ressenti aucun manque, aucune frustration, que du bonheur. C'est devenu tout à fait normal et naturel pour moi. Pour le moment, je mange encore du poisson (rarement) et des fruits de mer. Tiens d'ailleurs c'est drôle comme expression "fruits" de mer, non ?

    Au début, on cherche à remplacer la viande, on est un peu perdu quand on fait les courses ou quand on reçoit du monde à la maison. En France, la viande est trop souvent au cœur du repas. D'ailleurs, le reste de l'assiette n'est qu'"accompagnements", ça montre bien où se trouve le plus important dans nos habitudes.

    Je n'ai pas forcément cherché à convertir mon entourage (mon chéri mange toujours de la viande par exemple), mais en un an, j'ai vu les réactions et les avis des gens évoluer très vite. Je n'ai jamais eu besoin de me justifier, en fait c'est plutôt étrange : un peu comme si la plupart des gens autour de moi savaient qu'ils devraient / pourraient faire pareil mais sans y arriver. Un étonnement souvent mêlé d'envie en fait.

    Les restaurants eux aussi ont beaucoup évolué : en seulement un an, j'ai vu les menus faire de la place aux assiettes ou options végétariennes. Quelle bonne idée !

    Pourquoi ? Chacun a ses raisons, les miennes sont contre la souffrance animale en premier lieu (je vous en avait parlé il y a un an ici.). C'est aussi une façon à mon échelle microscopique, de soutenir l'écologie, manger raisonnable, économiser la planète et ses ressources. Un peu comme quand on décide de recycler ses déchets, de refuser le sur-emballage, de ne pas gâcher l'eau... du bon sens quoi.

    Et la santé ? Tout va bien, je ne manque de rien. J'ai perdu un peu de poids (les plats avec de la viande sont souvent les plus copieux et les plus gras, regardez sur une carte de restaurant par exemple) mais je n'ai aucune carence. Comme je mange encore un peu de poisson, un peu de fromage et les œufs de mes poules (oui, j'ai deux poules dans mon jardin, le bonheur !), je trouve tout ce qu'il me faut pour des repas équilibrés. Le seul complément alimentaire que je prends, c'est de la vitamine B12 en ampoules, tous les mois. On ne peut la trouver que dans la viande rouge (ou en pharmacie pour 3x rien ;) .

    Pour ceux qui ont envie d'en savoir plus, je vous invite à visiter le site de L214. Ils se battent contre la souffrance animale et proposent des alternatives.

    L 214 / slowfood,slowlife,vegetarien,recettes de cusine,fooding

    Et pour tous les gourmands, je vous invite à découvrir les délicieuses recettes vegan du super blog "Comme un Gardon"...

    Comme Un Gardon Blog / slowfood,slowlife,vegetarien,recettes de cusine,fooding

    Comme Un Gardon Blog / slowfood,slowlife,vegetarien,recettes de cusine,fooding

    Comme Un Gardon Blog / slowfood,slowlife,vegetarien,recettes de cusine,fooding

    (Photos : L214 et  Blog Comme un Gardon.)

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • °°Slow°°

    slow / photo Lejardindeclaire / Marseille, France.

    Il y a 7 ans, réunis avec des amis autour d'un verre en terrasse au Canal Saint Martin à Paris, nous tombions tous d'accord sur "Slow Garden". Peu après ce brainstorming informel, amical et ensoleillé, Slow Garden devient Slowgarden et les premières terrasses commencèrent à fleurir à Marseille, notre tout nouveau port d'attache...

    Savez-vous ce que "slow" veut dire ? Pourquoi avons-nous choisi ce mot ? Choisir la slow life dans notre monde où tout va si vite, où tout est si connecté, c'est décider de prendre le temps de regarder autour de soi, de savoir faire des pauses pour mieux repartir, d'apprécier son environnement avec les gens, les animaux, la nature qui le composent. Ceux qui me connaissent savent bien de quoi je veux parler : je suis la première à m'arrêter pour un pique nique improvisé le midi à la plage entre deux rendez-vous clients, je marche le nez en l'air à regarder les toits-terrasses, je dis bonjour à mes poules tous les matins...

    Est ce que je suis une Hippie ? Je ne crois pas : je trie mes déchets mais je prends l'avion plusieurs fois par an, je regarde pousser mon jardin potager, mais je consulte Instagram tous les jours sur mon Iphone. 
    Je suis slow, mais cela ne m'empêche pas pour autant d'adorer les nouvelles technologies, de vivre dans une grande ville, d'aimer travailler, d'être organisée et jamais en retard... Paradoxe ? 
    Non, c'est un équilibre, le slow. 
    Si je partage cela avec vous, c'est parce que Slowgarden a maintenant 7 ans et que j'en suis fière, impressionnée et heureuse aussi. J'avais envie d'expliquer le sens de notre "slow" et d'encourager tous ceux qui ont envie ou besoin de lever le pied à le faire, pour mieux repartir. 

    Un article dans le magasine "Cles" explique très bien ce mouvement slow life : http://www.cles.com/…/article/slow-life-vers-de-beaux-lents…

    Je vous invite aussi à découvrir le mémoire d'un ami, Grégoire Abrial sur le slow design : http://www.gregoire-abrial.net/projects/slow/
    Un livre passionnant à télécharger gratuitement.

    Belle journée à tous, et n'oubliez pas la pause ;-) ! 

     

    (Photo : Lejardindeclaire / Slowgarden, Marseille)

Jardiner les objets, jouer la déco, faire pousser les ambiances...