18/04/2012

°°Carpobrotus°°

Le soleil est de retour et ma première fleur de Carpobrotus est ouverte ! Aussi appelées "Griffes de sorcières", ces plantes grasses de bord de mer sont normalement très bien acclimatées à Marseille. Mais après l'hiver particulièrement froid que nous avons eu, la plupart sont mortes dans les jardins comme sur la côte. Je savoure donc cette belle fleur, la première du printemps à ma fenêtre.

Zoom sur la fenêtre du salon, où l'on voit aussi les fleurs roses d'un Arbre de Judée :

fleurs,bouquet,balcon,contenants

J'aime quand les rayons du soleil entrent comme ça par la fenêtre.

fleurs,bouquet,balcon,contenants

Ces fleurs se ferment chaque nuit et se réouvrent le matin quand le soleil arrive.

fleurs,bouquet,balcon,contenants

Dans la même jardinière que celle du Carpobrotus, à la fenêtre du salon, petit Pyracantha que je me suis amusée à tailler en bonzaï, façon olivier. Tout autour, j'ai toujours des boutures de succulentes en cours de multiplication.

fleurs,bouquet,balcon,contenants

La couleur est tellement puissante que je trouve que l'écran d'ordinateur n'arrive pas à la rendre aussi belle qu'en vrai. Le rose est moins clair, plutôt magenta profond.

fleurs,bouquet,balcon,contenants

Carpobrotus acinaciformis.

(Crédit Photos : Lejardindeclaire / Slowgarden, tous droits réservés)

21/01/2012

°°Une jardinière en métal oxydé°°

Dernier bricolage maison : un nouveau pot pour notre bégonia qui... comment dire... devient monstrueusement grand ! Comme il va bientôt toucher le plafond, on s'est dit qu'il était temps de le transplanter dans un contenant plus grand.

Finalement quand je l'ai dépoté je me suis rendu compte qu'il y avait peu de racines (elles sont fines et il n'y en a pas énormément, c'est étonnant). Enfin bref, voici le nouveau pot :

contenants

Il est en métal oxydé, composé de plaques que nous avions récupérées aux poubelles d'une ancienne imprimerie. Pour renforcer l'effet oxydé, on a badigeonné le pot d'eau salée et il est resté quelques semaines dehors. Bon, comme il ne pleut jamais, on l'a mouillé plusieurs fois au jet d'eau.

contenants

A l'intérieur du pot, il y a une paroi de bois doublée de plastique qui protège le métal. On a créé un faux fond (surélevé à l'intérieur mais invisible de l'extérieur) pour pouvoir placer au sol une coupelle qui récupérera l'éventuel trop-plein d'eau des arrosages.

contenants

Métal oxydé.

contenants

J'adore la structure des fleurs de ce bégonia (variété : Begonia maculata). On dirait un mobile façon Clader. Si vous voulez bouturer ce bégonia, c'est très facile : il suffit d'en couper une branche et de la mettre dans un verre d'eau posé devant une fenêtre pour avoir de la lumière. A bout d'une semaine ou deux, les premières racines apparaissent. Un mois après, on le met en terre et c'est partit ! C'est de cette façon que j'ai fait le mien il y a 4 ans.

Et il a bien grandit depuis :

contenants

Voilà la "bête" dans sa totalité, pour que vous puissiez vous rendre compte de sa taille. La dernière pousse monte droit vers le plafond... Est ce que je la coupe pour que la branche se divise ? Est ce que je la laisse faire ?

Vous feriez quoi ?

(Crédit Photos et design du pot : Lejardindeclaire, tous droits réservés)

17/01/2012

°°Une jardinière palette°°

jardin,contenants,diy

Moitié mur végétal, moitié jardinière, planter dans une palette, quelle bonne idée ! J'ai trouvé ces images sur le super blog de l'américaine Fern Richardson, Life on the Balcony.

jardin,contenants,diy

jardin,contenants,diy

jardin,contenants,diy

jardin,contenants,diy

jardin,contenants,diy

Sympa, non ? Retrouvez toutes les explications pour le faire vous-même ici.

(Photos extraites du blog Life on the Balcony)

 
newsletter